Logo de My BIO Makeup.fr

Les cosmétiques bio labellisés sont-ils les plus fiables ?

“Les labels reconnus dans l’univers des cosmétiques bio”

Le bio… c’est bon, c’est beau, c’est sain mais qu’est-ce que ça cache vraiment ? Après coca cola zéro et les plats diététiques hors de prix, on se retrouve actuellement avec le « se vêtir et se maquiller [...] Suite de l'article après le slider.
Le label Ecocert

Le bio… c’est bon, c’est beau, c’est sain mais qu’est-ce que ça cache vraiment ? Après coca cola zéro et les plats diététiques hors de prix, on se retrouve actuellement avec le « se vêtir et se maquiller bio ». Le concept est en plein boom et pourtant en ce qui concerne les cosmétiques biologiques, il n’existe pas encore de lois officielles pour encadrer leur fabrication mais seul le règlement européen REACH s’attache à définir certaines limites dans le choix de leur composition. Ce qui revient à dire que les labels qu’on nous sert sur le marché sont propres à chaque pays et ne proviennent d’aucune législation européenne, à l’inverse de ce que bien souvent sous-entendent les campagnes de marketing et de communication émanant des marques productrices.

Le label Ecocert

L’un des plus connus actuellement est le label français Ecocert, à la fois contrôleur et certificateur. Les produits dont il accepte la mise sur le marché contiennent au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle et dont la transformation se fait dans un total respect de l’environnement et les 5% qui restent comprend les ingrédients dont les produits cosmétiques ne peuvent pas se passer et qui n’existent pas encore en origine naturelle tels que les ingrédients de synthèse. Aussi, ces produits ne sont pas testés sur des animaux mais bien sur des humains volontaires.

Ensuite, il y a la Charte allemande BIDH qui se base sur une liste, dite positive, d’ingrédients autorisés. Ces derniers sont au nombre de 690 et l’utilisation d’un seul produit absent de la liste annule toute forme de certification. Les matières premières utilisées sont toutes naturelles et celles issues de l’agriculture biologique sont prioritaires. Les tests sur animaux, l’utilisation d’ingrédients issus de la pétrochimie ou trop de conservateurs sont exclus de tous les produits certifiés.

Cosmébio : un label à double validation

Puis, il y a les labels français Cosmébio qui donnent lieu à deux certifications différentes dont le label BIO pour les « cosmétiques écologiques et biologiques » et le label ECO pour les « cosmétiques écologiques ». Ils diffèrent au niveau du pourcentage autorisé de leurs composants :

- Le label BIO : 95% d’ingrédients naturels, 95% d’ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique et 10% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

- Le label ECO : 95% d’ingrédients naturels, 50% d’ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique et 5% de leur ensemble doivent être issus de l’agriculture biologique.

Il faut noter que Cosmébio est une association accompagnatrice mais les certificats sont délivrés par des organismes certificateurs comme Ecocert ou encore Qualité France. Toutefois, un produit certifié par l’association est tout aussi sain que les autres.

Outre les labels cités ci-dessus, il en existe encore d’autres tels que Nature & Progrès, USDA Organic, Agriculture biologique plus connu sous le logo AB, Déméter, … À titre d’informations, les organismes ne certifient pas les marques mais les produits.

Pour de plus amples informations, vous pouvez poursuivre sur notre article bis concernant les règles encadrant les labellisations et certifications émises par ces organismes régulateurs.


Publié le par la rédaction de My BIO Makeup.fr, dernière mise-à-jour le 9 février 2015.